Énergies renouvelables

Des solutions fiables pour la transition énergétique

La nécessité d’une transition vers des énergies compétitives, respectueuses de l’environnement mais aussi des générations futures et décentralisées pour la résilience de notre pays est une évidence.

Les énergies renouvelables, associées à de la sobriété et de l’efficacité énergétique, constituent une solution fiable.
L’ADEME (Agence de Transition Écologique) estime que nous pourrions passer à 80% d’énergies renouvelables dans notre mix sans aucune rupture technologique [1]. Un mix énergétique plus sûr et plus résilient est donc bien possible.

De plus, RTE (Réseau de Transport d’Électricité) estime que le véhicule électrique est une chance pour notre réseau électrique car avec 15 millions de véhicules en circulation d’ici 2030, nous disposerons de 10 fois plus de capacité de stockage qu’aujourd’hui avec nos barrages [2].
La mobilité électrique permettra par conséquent de renforcer la part des énergies renouvelables dans notre mix énergétique.

Une fois les infrastructures de production d’électricité construite, la production d’énergie à partir de sources renouvelables génère très peu d’émission de CO2 [3]. Le développement des énergies renouvelables, décentralisé par essence, contribue aussi à l’économie de notre pays. Une étude [4] publiée par le Syndicat des Énergies Renouvelables a mis en évidence les éléments suivants :

  • La valeur ajoutée créée par le développement des énergies renouvelables profite essentiellement à l’économie nationale avec plus de 80 % de la valeur économique localisée en France.
  • Les retombées fiscales et la valeur ajoutée générées par les énergies renouvelables sont bien supérieures aux montants des soutiens publics qui leur sont consacrés. Chaque euro de soutien public investi dans les énergies renouvelables génère en moyenne 2 euros de valeur ajoutée en 2019.
  • Les territoires sont très largement bénéficiaires du développement des énergies renouvelables. Les retombées fiscales des énergies renouvelables vers les collectivités locales étaient estimées à 1 milliard d’euros en 2019, et à 1,6 milliard d’euros en 2028. Près d’un tiers de ces retombées bénéficient directement aux communes et intercommunalités.
  • Les énergies renouvelables représenteront 236 000 emplois (Équivalent temps plein – ETP) directs et indirects en 2028. Une part conséquente de ces emplois sont directement en région avec notamment les techniciens de maintenance situés au plus près des parcs.

 

[1] https://www.ademe.fr/mix-electrique-100-renouvelables-a-2050-evaluation-macro-economique
[2] https://www.rte-france.com/sites/default/files/electromobilite_synthese_9.pdf
[3] https://www.bilans-ges.ademe.fr/documentation/UPLOAD_DOC_FR/index.htm?renouvelable.htm
[4] https://www.syndicat-energies-renouvelables.fr/wp-content/uploads/basedoc/synthese-ser-ey-contribution-des-enr_290120.pdf

Des projets pour et avec les citoyens

Kallista Energy a fait le choix de supporter tous les risques financiers liés au développement de ses parcs d’énergie renouvelable. Notre expérience et notre équipe intégrée nous permettent de sélectionner et de développer les meilleurs projets, aussi bien sur le plan environnemental qu’économique. Aucune place n’est laissée au hasard, ce qui garantit la pertinence du projet développé ainsi que sa contribution concrète à la transition énergétique.

Les collectivités locales et les riverains avec lesquels nous travaillons ne prennent aucun risque dans le cas où un projet venait à ne pas se concrétiser.

Nous démarrons notre prospection foncière uniquement avec un accord de principe du Maire. Nous associons pleinement les riverains dans nos projets à travers des temps de concertation réguliers. Une fois le parc construit, nos chefs de projets et nos opérateurs basés en régions restent en contact avec les élus locaux et s’assurent en permanence du bon fonctionnement de l’installation.